Des agrumes en Belgique en pleine terre

Nous consommons tous des agrumes dans nos plats. Pourtant nous ne cultivons pratiquement pas de citrons, d’oranges ni de mandarines dans notre pays. Cela est dû à la faible rusticité des espèces d’agrumes les plus appréciées. Néanmoins, il existe une série d’espèces prometteuses pour envisager les cultures en pleine terre en Belgique. Je synthétise dans cet article les infos nous permettant de tenter l’expérience ici dans nos contrées.

Mandarinier au Jardin des fraternités ouvrières de Mouscron (2022). Il était protégé dans une serre froide. J’y ai observé également un magnifique Poncirus trifoliata de +-4m de haut qui lui était à l’extérieur sans protection.


Quelles sont les espèces à envisager ?

Concrètement en explorant ce qui peut s’envisager comme agrumes à l’extérieur ici en Belgique voici la liste (non exaustive) qui me semblerait possible :

  • Poncirus trifoliata : résistant à -20 °C. On doit cuire cet agrume pour qu’il soit comestible (confiture, vin, parfumer le thé). Il est le porte-greffe à privilégier pour tenter les agrumes dans nos régions.
  • Citrumelo (Citrus paradisis x poncirus): résistant à -15°C. Ce fruitier issu d’un croisement entre un pomelo et poncirus trifoliata reste amer mais est un porte-greffe très vigoureux.
  • Yuzu (Citrus ichangensis x Citrus reticulata) : citron japonais réputé. Il résisterait à des températures comprises entre -10 °/-15°C.
  • Ichang lemon : croisement entre un Pomelo et Ichang papeda (une sorte de pamplemousse pointu). L’arôme est proche du yuzu. Il résisterait à -12 °C.
  • Mandarine Changsha (Citrus reticulata) : résistance à des -12 °C.
  • Mandarine Satsumat (Citrus unshiu) : résistance à des -10/ -12 °C.
  • Kumquat (Fortunella spp.) : résistance à des -10°/-12 °C mais la maturité est très tardive donc peu de chances d’avoir des fruits.
  • Citrus ichangensis : résistance à -10 °C. Le fruit est immangeable comme le poncirus trifoliata mais il reste utile pour la création de variétés résistantes au froid.
  • Citrange sandford curafora (Poncirus trifoliata x Citrus sinensis x Citrus reticulata) : il résisterait à des températures comprises entre -12 °C et -15 °C.

Quelles astuces pour produire ces agrumes en Belgique ?

Choisir ces espèces n’est pas suffisant pour garantir la survie et la production. Il faudra envisager plusieurs astuces pour acclimater et protéger ces agrumes :

  • Conserver ses jeunes arbres greffés pendant quelques années au chaud pendant l’hiver (emplacement exempt de gel) et les rempoter en leur fournissant un substrat drainant et enrichi en compost.
  • Une astuce pour envisager ces agrumes en pleine terre serait de trouver une zone à sol drainant protégée du froid (proche d’un mur par exemple) encore ombragée au lever du soleil en avril/mai ce qui éviterait que l’arbre démarre quand des gels tardifs assez fort peuvent encore survenir.
  • Trouver un microclimat protégé des vents froids du nord
  • Les agrumes ont contrairement aux idées reçues besoin d’eau donc il faudra faire attention en période de sécheresse.
  • Envisager la culture sous serre bioclimatique. Dans ce cas, l’absence possible de gel nous garantirait la survie de toute une série d’espèces gustativement intéressantes. Les serres walipni, ces serres semi-enterrées nous offrent cette prouesse sans apport d’énergie fossile et peuvent augmenter les températures minimales de 10°C si elles sont bien conçues.
  • Il reste finalement la solution de rentrer au chaud ses agrumes chaque hiver. L’idée de les déplacer dans des grands contenants. C’est l’astuce qu’ont trouvé beaucoup d’amateurs de citrons pour en produire chez eux.

Production de citrons gustativement intéressants ?

En Belgique, Eric Brumenil est la personne qui produirait la plus grosse quantité d’agrumes intéressants (et destinés à des restaurateurs) : il en cultive une cinquantaine. Malheureusement aucun test n’est réalisé à l’extérieur. Il s’arrange pour maintenir une température supérieure à °0 C dans ses serres.

Les citrons classiques ne résistent pas bien au gel malheureusement. Pour s’affranchir de ce désavantage, tout un tas de passionnés ont croisé plusieurs espèces entre elles et notamment toute une série d’agrumes avec poncirus trifoliata. On obtient souvent des espèces plus résistantes au gel. Les fruits sont moins amers que le poncirus trifoliata mais tout dépend du croisement. L’idée de partir de ces hybrides et les croiser avec ses propres citrons issus de semis est une piste pour obtenir des fruits plus proches des citrons savoureux. Mais ces semis demandent beaucoup de patience et c’est un travail rigoureux et aléatoire.

Trois espèces de citrons sont souvent rentrés chez nous : Citrus aurantiifolia (lime à petits fruits), Citrus latifolia (lime à gros fruits) et Citrus Limon (citron “jaune”). Ils ne résisteront pas en dessous d’environ -5 °C donc c’est peine perdue. Une acclimatation est indispensable pour descendre un peu plus bas et c’est davantage possible quand avec une greffe sur poncirus trifoliata.

Autres voies pour explorer la production d’agrumes en Belgique

Une voie à envisager serait l’exploration de la diversité au sein des espèces et variétés les plus résistantes afin de produire de nouvelles souches plus résistantes au froid mais également une mise à fruit plus rapide ce qui éviterait des pertes lors de l’arrivée des premiers gels. L’idée serait de partir des individus les plus résistants dans nos contrées et de partir de leurs graines. Un croisement entre plusieurs de ces espèces avec poncirus trifoliata a déjà été réalisé avec succès. Pourquoi ne pas tenter l’expérience ici ? Au plus nous sommes nombreux, au plus les chances d’obtenir de nouveaux agrumes prometteurs s’envisage. Un peu de pep’s et également de persévérance et avec un peu de chance d’ici quelques années, nous pourrions envisager ces cultures dans nos potagers !

Avis et précisions techniques d’un pépiniériste

Bibliographie

La Fille & Le garçon, 2020. 50 nuances d’agrumes belges. https://lacuisineaquatremains.lalibre.be/2020/11/28/50-nuances-dagrumes-belges/ Consulté le 21/11/2022.

Biggio O. & Londeix B., 2022. Les agrumes résistant au froid – A cultiver en pleine terre. Ulmer, Paris, France, 127 p.