Que peut-on planter à proximité d’un noyer ?

Les jeunes noyers ne causent pas d’inhibition de la croissance d’autres arbres. Il faudra attendre sept pour que la juglone se concentre.

Qui n’a jamais entendu parler de la mauvaise réputation d’un noyer ? On dit souvent que rien ne pousse sous celui-ci ni à proximité. En effet, toutes les espèces des Juglandacées produisent de la juglone qui inhibe la respiration cellulaire des plantes sensibles. Cette juglone est présente dans tous les organes de la plante mais surtout dans les racines et la coque de la noix. D’autres plantes sont juglone-résistantes. Cette toxicité est bien connue sous le nom d’allélopathie.

Les espèces produisant le plus de juglone sont les noyers noirs et les noyers cendrés. Le noyer commun, le pacanier et plusieurs espèces de caryers produisent de plus faibles quantité de juglone donc les risques de toxicité diminuent. Néanmoins certaines espèces y restent sensibles. Elles subissent une interruption de croissance, un flétrissement partiel ou la mort qui peut se déclarer en un ou deux jours.

Pour reconnaître les racines du noyer, l’écorce est foncée et une fois ôtée le bois vire rapidement au jaune foncé. Ces racines peuvent se trouver dans un rayon de 15 à 18 mètres de l’extrémité du houppier d’un arbre adulte.

Racines de noyer. L’écorce est foncée et le bois se colore vite en jaune foncé.

Pour bien connaître un potager à terre argileuse à proximité d’un majestueux noyer, j’ai pu constater qu’il était possible de faire pousser sans trop de difficulté toute une série de légumes telles que le maïs, le cerfeuil, les bettes, la betterave, la carotte, le haricot, le pois et encore d’autres (cf. liste ci-dessous). Je ne connaissais pas forcément les espèces sensibles avant de les tester. Et j’ai remarqué que les tomates et les aubergines n’ont vraiment pas supporté. La littérature confirme que ces espèces sont très sensibles.  

Les jeunes noyers concentrent la juglone en quantité toxique dès l’âge de sept ans. Implanter des fruitiers tels que des pommiers à côté de noyers âgés reste risqué.

Et les feuilles de noyer ?

Attention les feuilles mortes de noyer doivent être compostées pendant un an pour être exemptes de juglone ! Elles peuvent notamment servir à pailler les plantes tolérantes afin d’empêcher le développement d’herbes non désirées à leur pied.

Quelles solutions ?  

La première solution serait d’avoir un sol plus drainant (ajout de matières organiques humifères ou de sable de rivière aux sols argileux). En effet, la juglone circule dans l’eau du sol. Dans ce cas, seul le contact direct entre la plante sensible et le sol causera des soucis.

Associer des jeunes arbres et d’autres plantes aux noyers et créer un espace riche en humus peut se réaliser d’autant plus que le sol est vivant, riche en humus et en micro-organisme. Ceux-ci sont capables de détoxifier la juglone.

Si vous n’avez pas la possibilité d’implanter un potager ailleurs qu’à proximité d’un noyer, il reste la solution de surélever votre potager (par exemple dans des bacs surélevés) en prenant soin de recouvrir le sol d’une bâche ou d’un géotextile résistant.

Une autre possibilité à envisager est de tester et de confirmer par les essais erreurs. Si la littérature ne mentionne pas une espèce que vous voulez tenter à proximité d’un noyer, il ne vous reste plus qu’à expérimenter.

La toute dernière option serait de déraciner le noyer et dans ce cas les racines n’émettront plus de juglone après un an. Si votre noyer est florissant et que vous avez d’autres espaces disponibles, ce serait vraiment dommage de vous séparer de cet arbre si généreux et essentiel à notre diversité alimentaire.

Hémérocalles luxuriantes sous un majestueux noyer

En résumé

En conclusion, réfléchissez bien à l’emplacement d’un potager lorsqu’il se trouve à proximité d’un noyer âgé. Il faut éviter de planter sous l’arbre et dans un rayon dépendant de la présence de racines ou de feuilles. La détection de racines reste le critère déterminant pour envisager une nouvelle plantation. Dans le cas d’une association avec un noyer, privilégiez les espèces tolérantes et l’amélioration de la quantité d’humus de votre jardin.

Sources bibilographiques

Liste des plantes tolérantes et sensibles à la juglone

Nom communNom latinToléranceSensibilité
AchilléeAchillea spp. x
Actinide denticuléeActinidia argutax
Agrostide blancheAgrostis giganteax
AmélanchierAmélanchier canadensisx
AncolieAquilegia spp.x
AnémoneAnemone apenniax
AsiminierAsimina spp.x
Aspérule odoranteGalium odoratumx
Athyrie fougère-femelleBulbinopsis bulbosax
AubépineCrataegus spp.x
BetteraveBeta vulgarisx
BléTriticum spp.x
Bugle rampanteAjugia pyramidalisx
BuisBuxus sempervirensx
CarotteDaucus carotax
CaryerCarya spp.x
Catalpa du sudCatalpa bignonioidesx
Cèdre rougeJuniperus virginianax
Cerisier acidePrunus cerasusx
Chalef en ombellesElaeagnus umbellatax
ChêneQuercus spp.x
ChèvrefeuilleLonicera spp.x
ChrysanthèmeChrysanthemum spp.x
Ciguë maculéeConium maculatumx
ClématiteClematis spp.x
CognassierPseudocydonia oblongax
CourgesCurcubita spp. x
CrocusCrocus sativusx
CyclamenCyclamen persicumx
Dactyle pelotonnéDactylis glomeratax
Érables (la plupart des espèces)Acer spp.x
Érythrone d'AmériqueErythronium americanumx
FétuqueFestuca spp.x
ForsythiaForsythia spp.x
Fougère-à-faucillesPolystichum spp.x
Fougère-à-l'autrucheMaltcuria struthiopterisx
FramboisierRubus spp. x
Fusain ailéEuonymus alatusx
Fusain ailé, « Gaiety »Euonymus alatus 'Gaiety'x
Gainier rougeCercis canadensisx
GenévrierJuniperus spp.x
Genévrier Juniperus spp.x
GéraniumGeranium spp.x
Gingembre sauvage européenAsarum europaeumx
GlycineWisteria spp.x
Grande margueriteLeucanthemum spp.x
GroseillerRibes spp.x
Haricot (lima, mange-tout)Phaseolus spp.x
HémérocalleHemerocallis spp.x
Herbe à la puceRhus radicansx
HeuchèreHeuchera spp.x
HibiscusHibiscus syriacus x
HostaHosta spp.x
Hydrangée sauvageHydrangea spp.x
IrisIris x germanicax
JonquilleNarcissa spp. x
Lierre terrestreGlechoma hederaceax
LilasSyringa spp.x
LiriopeLiriope spp.x
Maïs douxZea maysx
Menthe poivréeMentha piperitax
MillepertuisHypericum spp.x
MonardeMonarda spp.x
Morelle des oiseauxSolanym avicularex
MûrierRubus occidentalisx
NarcisseNarcissus spp.x
Narcisse des présNarcissus pseudonarcissusx
NectarinierPrunus persicax
NoyerJuglans spp.x
OignonAllium cepax
OrmeUlmus spp.x
Oxalide cornueOxalis corniculatax
PachysandrePachysandra spp.x
PanaisPastinaca sativax
Pâturin des présPoa pratensisx
Petit prêcheurArissema triphyllumx
Petite pervencheVinca minorx
Phléole des présPhleum pratensex
PhloxPhlox spp.x
PigamonThalictrum spp.x
Pissenlit officinalTaraxacum officinalex
Plaqueminier de VirginieDiospyros virginianax
PlatanePlatanus occidentalisx
Podophylle peltéPodophyllum emodix
PrimevèrePrimula vulgarisx
Pruche du CanadaTsuga sp.x
PrunierPrunus spp.x
Robinier faux-acaciaRobinia pseudoacaciax
Rosier sauvageRosa spp.x
Rose trémièreAlcea roseax
Sceau de SalomonPolygonatum odoratumx
SeringatPhiladelphus spp.x
Souci officinalCalendula officinalisx
SoyaGlycine max.x
Stellaire moyenneStellaria mediax
TopinambourHelianthus tuberosusx
Trèfle blancTrifolium repensx
TrilleTrillium spp.x
TulipeTulipa spp. x
UvulaireUvularia spp.x
Véronique filiformeVeronica filiformisx
VigneVitis spp.x
Vigne vierge communeParthenocissus quinquefoliax
VioletteViola spp.x
ViorneViburnum spp.x
ZinniaZinnia elegansx
AspergeAsparagus officinalisx
AubergineSolanum melongenax
AulneAlnus spp.x
AzaléeRhododendron spp.x
BleuetVaccinium spp.x
Bouleau blancBetula papyriferax
Chèvrefeuille de MaackLonicera maackiix
ChouBrassica oleraceax
ChrysanthèmeChrysanthemum spp.x
ColchiqueColchicum autumnalex
CotonéasterCotoneaster spp.x
Épinette de NorvègePicea abiesx
Érable argentéAcer saccharinumx
Kalmia à feuilles largesKalmia latifoliax
Lespédéza du JaponLespedeza striatax
LuzerneMedicago sativax
Magnolia de SoulangeMagnolia x soulangianax
Mélèze du JaponLarix kaempferix
Micocoulier du MississippiCeltis laevigatax
MurierMorus spp. x
MyrtilleGaylussacia spp.x
PêcherPrunus persicax
PetuniaPetunia spp. x
Pin à encensPinus taedax
Pin rougePinus resinosax
Pin sylvestrePinus sylvestrisx
Pine blancPinus strobusx
PivoinePaeonia spp.x
Poivron et pimentCapsicum annuumx
Pomme de terreSolanum tuberosumx
Pommier/pommetier Malus spp. (certaines variétés)x
PotentillePotentilla neumannianax
Potentille frutescentePotentilla fruticosax
RhododendronRhododendron spp.x
RhubarbeRheum spp. x
RonceRubus spp.x
TabacNicotiana tabacumx
Tilleul d'AmériqueTilia americanax
TomateLycopersicon esculentumx
Trèfle incarnatTrifolium incanatumx
Troène communLigustrum vulgarex

Laisser un commentaire